Le test de récidive du cancer du sein prédit avec précision le bénéfice de la chimiothérapie

Le test pronostique du cancer du sein EndoPredict est le test prédictif et pronostique de récidive du cancer du sein de stade précoce le plus fiable. Il prédit avec précision la récidive à distance précoce et jusqu’à 15 ans, ainsi que le bénéfice du traitement.1-4

Informations destinées aux cliniciens

Utilisez EndoPredict pour l’évaluation prédictive et pronostique la plus précise de la récidive du cancer du sein

EndoPredict est un test d’expression multigénique de deuxième génération pour les femmes ménopausées OU NON, atteintes d’un cancer du sein de stade précoce, RE positif et HER2 négatif, avec ou sans envahissement ganglionnaire. Il s’agit du seul test de deuxième génération qui dispose de données de niveau de preuve 1A.5

En tant que test de deuxième génération, EndoPredict combine trois facteurs – un score d’expression génique moléculaire, la taille de la tumeur et le statut ganglionnaire – pour obtenir EPclin Risk Score, le Score de risque EPclin. C’est pourquoi son pouvoir pronostique est supérieur à celui des tests de récidive du cancer du sein de première génération qui ne mesurent que l’expression génique.

Le test a été développé et validé de manière à inclure des gènes qui prédisent les métastases aussi bien précoces que tardives. Cet accent porté sur les gènes associés aux récepteurs des œstrogènes en plus des gènes de prolifération améliore le pouvoir pronostique unique d’EndoPredict comparativement aux facteurs pronostiques classiques et aux tests de première génération tels que les tests Oncotype DX® ou MammaPrint®.

Le pouvoir pronostique supérieur d'EndoPredict

L’étude TransATAC a comparé les performances de quatre signatures pronostiques de la récidive à distance du cancer du sein, disponibles sur le marché, dont les tests de première et deuxième génération. L’étude portait sur 774 patientes traitées par hormonothérapie seule pendant 5 ans.1

Plus le C-index est élevé, plus le pouvoir pronostique est important.

Le C-index est un outil statistique utilisé pour évaluer la précision d’un algorithme et donc le pouvoir pronostique d’un test en comparant les résultats prédits aux événements réels. Des résultats avec un C-index élevé ne peuvent pas être liés au hasard (comme dans un tirage aléatoire à pile ou face dont le score est de 0,5) et sont dus à la précision du test. Les résultats sont indépendants des valeurs du cut-off du test.

Minimisez en toute confiance le risque de sous-traitement chez les femmes à risque élevé de récidive

Le résultat du test EndoPredict coïncide plus étroitement avec le risque observé.4

Détails de l’étude (analyse de concordance dans l’étude TransATAC) :

  • 117 patientes (12,6 %) présentaient un Score de risque EPclin faible, mais le test Oncotype DX les a classées comme n’étant pas à risque faible.
  • 144 patientes (15,5 %) présentaient un Score de risque EPclin élevé, mais le test Oncotype DX les a classées comme étant à risque faible (même avec le cut-off révisé de ≤ 25). Chez ces 144 patientes ayant un Score de risque EPclin élevé, le taux de récidive à 10 ans était de 26,9 %.

Est-il possible qu’une patiente sur 7 soit sous-traitée ?

EndoPredict identifie systématiquement les femmes véritablement à risque faible de récidive

Comparativement à la stratification du risque utilisant uniquement des paramètres cliniques ou d’autres tests d’expression génique, EndoPredict identifie un vaste groupe de patientes atteintes d’un cancer du sein véritablement à risque faible de récidive qui pourraient éviter une chimiothérapie.1,4,7

Chez les patientes présentant un envahissement ganglionnaire, EndoPredict était l’une des deux signatures ayant identifié les patientes véritablement à risque faible de récidive à distance (< 10 %). En savoir plus sur EndoPredict chez les patientes présentant un envahissement ganglionnaire.

EndoPredict identifie un vaste groupe de patientes présentant un risque faible de récidive du cancer du sein

Dans toutes les études de validation menées chez des patientes atteintes d’un cancer RE positif et HER2 négatif, avec ou sans envahissement ganglionnaire, EndoPredict a identifié un vaste groupe à risque faible avec un risque de récidive inférieur à 10 %, quel que soit le statut ménopausique des patientes.2-4,6-9

EndoPredict est le seul test de récidive du cancer du sein de deuxième génération avec des données de niveau de preuve 1A5

Les premiers résultats d’une étude de phase III, prospective, randomisée, contrôlée (UNIRAD), présentés lors du congrès SABCS 2021, corroborent de manière prospective les études de validation.10

Un registre prospectif français (SiMoSein) regroupant plus de 4 700 patientes, présenté lors du congrès ESMO 2021, souligne que les tests d’expression multigénique répondent à un besoin clinique en ce sens qu’ils permettent d’éviter les surtraitements et sous-traitements.11

Qui est éligible au test EndoPredict ?

Cancer du sein chez les patientes préménopausées

Des études montrent que quel que soit le statut ganglionnaire, EndoPredict détecte les patientes préménopausées véritablement à risque faible et qui pourraient éviter une chimiothérapie en toute sécurité.10,12

Statut ganglionnaire

EndoPredict éclaire le parcours thérapeutique adapté à chaque femme, quel que soit le statut ganglionnaire ou le nombre de ganglions lymphatiques envahis.

Le test de deuxième génération EndoPredict peut être réalisé localement en quelques jours

Les cliniciens peuvent demander le test pronostique du cancer du sein EndoPredict dans une vingtaine de laboratoires en France.

Bibliographie

  1. Sestak, Ivana et al. « Comparison Of The Performance Of 6 Prognostic Signatures For Estrogen Receptor–Positive Breast Cancer« . JAMA Oncology, vol 4, no. 4, 2018, pp. 545-553
  2. Sestak, Ivana et al. « Prediction Of Chemotherapy Benefit By Endopredict In Patients With Breast Cancer Who Received Adjuvant Endocrine Therapy Plus Chemotherapy Or Endocrine Therapy Alone« . Breast Cancer Research And Treatment, vol 176, no. 2, 2019, pp. 377-386
  3. Filipits, Martin et al. « Prediction Of Distant Recurrence Using Endopredict Among Women With ER+, HER2− Node-Positive And Node-Negative Breast Cancer Treated With Endocrine Therapy Only« . Clinical Cancer Research, vol 25, no. 13, 2019, pp. 3865-3872
  4. Buus, Richard et al. « Comparison Of Endopredict And Epclin With Oncotype DX Recurrence Score For Prediction Of Risk Of Distant Recurrence After Endocrine Therapy« . Journal Of The National Cancer Institute, vol 108, no. 11, 2016, p. djw149
  5. Simon, Richard et al. “Use Of Archived Specimens In Evaluation Of Prognostic And Predictive Biomarkers”. Journal Of The National Cancer Institute, vol 101, no. 21, 2009, pp. 1446-1452
  6. Filipits, Martin et al. « A New Molecular Predictor Of Distant Recurrence In ER-Positive, HER2-Negative Breast Cancer Adds Independent Information To Conventional Clinical Risk Factors« . Clinical Cancer Research, vol 17, no. 18, 2011, pp. 6012-6020
  7. Dubsky, Peter et al. « The Endopredict Score Provides Prognostic Information On Late Distant Metastases In ER+/HER2− Breast Cancer Patients« . British Journal Of Cancer, vol 109, no. 12, 2013, pp. 2959-2964
  8. Martin, Miguel et al. « Clinical Validation Of The Endopredict Test In Node-Positive, Chemotherapy-Treated ER+/HER2− Breast Cancer Patients: Results From The GEICAM 9906 Trial« . Breast Cancer Research, vol 16, no. 2, 2014, p. R38
  9. Constantinidou, Anastasia et al. « Clinical Validation Of Endopredict In Premenopausal Women With Estrogen Receptor-Positive (ER+), Human Epidermal Growth Factor Receptor 2-Negative (HER2-) Primary Breast Cancer.« . Journal Of Clinical Oncology, vol 39, no. 15_suppl, 2021, pp. 537-537
  10. Penault-Llorca, Frederique et al. “Prognostic value of EndoPredict test in patients screened for UNIRAD, a UCBG randomized, double blind, phase III international trial evaluating the addition of *** (EVE) to adjuvant hormone therapy (HT) in women with high risk HR+, HER2- early breast cancer (eBC)“. SABCS 2021, PD-09-08 Spotlight Poster Discussion 9
  11. Lehmann-Che, Jacqueline et al. « Simosein, A Real-Life Prospective Evaluation Of Endopredict Use In Early ER-Positive, HER2-Negative Breast Cancers« . Annals Of Oncology, vol 32, 2021, p. 430
  12. Vázquez-Juarez, Daniela et al. ”Follow-up of prospective cohort of Mexican premenopausal women with breast cancer who received guided adjuvant treatment with the EndoPredict assay.” SABCS 2021, P4-05-15